Société Centrale d’Apiculture

Pollinisatrice et sentinelle de l’environnement, l’abeille est en danger. Protégeons-la !

La Société Centrale d’Apiculture (S.C.A.) a été créée il y a plus de 150 ans pour contribuer à la survie de l’Abeille, en luttant contre les pratiques apicoles ancestrales (étouffage) qui conduisaient pratiquement à détruire les colonies fortes et donc à favoriser la pérennité des souches génétiquement les plus faibles.

Reconnue d’utilité publique en Mars 1900, la S.C.A. a fortement contribué à l’interdiction de ces pratiques au début du XXe siècle.

Organisatrice de plusieurs expositions et congrès, elle est à l’origine de la création de nombreux groupements apicoles.

La S.C.A. qui s’est donné pour objectif la diffusion des connaissances scientifiques et leur vulgarisation, n’a jamais cessé sa mission de formation des adultes au Rucher École du Jardin du Luxembourg et plus récemment, des enfants au Rucher Pédagogique du Parc Georges Brassens.

Depuis plusieurs dizaines d’années, l’Abeille est menacée par les pesticides abondamment utilisés en agriculture intensive, et aujourd’hui par l’introduction dans notre environnement des plantes génétiquement modifiées (O.G.M.) dont les conséquences pourraient se révéler catastrophiques pour les insectes pollinisateurs et par voie de conséquence pour l’Homme.

La reconnaissance du rôle essentiel de l’Abeille dans les écosystèmes et dans la préservation des équilibres naturels est désormais au cœur des préoccupations de notre association.

Pollinisatrice et sentinelle de l’environnement, l’abeille est en danger. Protégeons-la !

en savoir plus…
abeilleProtégez-moi!
Diminuer la police Revenir à la taille par défaut Augmenter la police

Les fêtes du miel, les 3 et 4 octobre 2009


Yves Le Cunuder
JPEG - 119.4 ko
Affiche Fête du miel 2009
conception P. Maguin

Les préparatifs commencèrent dès le début de la semaine. Pendant qu’une équipe de bénévoles s’affairait au rucher, une autre s’occupait de l’aménagement de la tente d’exposition. Nous avons été très heureux d’accueillir des membres du rucher du Luxembourg, du rucher de St Cloud et de l’Amicale des Anciens Elèves du rucher du Luxembourg venus nous prêter main-forte.

JPEG - 153.2 ko
Artistes en herbe de l’affiche 2009
photo Guy Duséval

Le jeudi 1er et le vendredi 2 octobre furent consacrés à la réception des classes à raison de deux par demi-journée. Elles venaient essentiellement du XVe arrondissement. Après la visite guidée de l’exposition et du rucher, le beau temps aidant, les élèves munis d’un voile purent assister à l’ouverture d’une ruche et observer avec émerveillement la reine marquée évoluant sur un cadre garni de couvain et d’ouvrières.

Le samedi 3 octobre, jour de la vente du miel, nous vîmes avec inquiétude et dès l’ouverture, une longue et impressionnante file d’attente d’acheteurs patienter devant la tente. Et ce qui était prévisible arriva : à 11 heures du matin la totalité des 600 kg de miel avait été écoulée alors qu’habituellement cette même opération s’étalait sur deux jours ! Explication : une récolte certes un peu moins abondante mais aussi l’afflux d’une partie du public du jardin du Luxembourg n’ayant pas pu s’approvisionner huit jours auparavant.

L’après-midi la clientèle se contenta donc de pain d’épices et d’autres produits à base de miel. Au rucher par contre l’animation battait son plein.

Ce samedi fut aussi riche en évènements. A 10h30 nous reçûmes les enfants lauréats du concours de l’affiche. Cinq dessins avaient été choisis pour la réalisation de l’affiche confiée cette année à Patrick Maguin auditeur 2009 au rucher du Luxembourg. Chaque enfant reçut sous les applaudissements son affiche et en récompense un pot de miel offert par le conservateur du rucher Claude Richard. Très fiers les cinq enfants du niveau C.E.1 se regroupèrent ensuite devant les ruches pour une photo souvenir.

Cette semaine avait lieu également la fête des vendanges au Parc Georges Brassens. Précédé d’une fanfare le maire du XVe accompagné d’un groupe d’élus se rendit au vignoble. Puis après une halte au rucher, élus et apiculteurs dégustèrent l’hydromel traditionnel à l’Association des Amis du Parc Georges Brassens.

A l’heure de midi une autre personnalité vint partager notre table : Monsieur Comparot dit « Monsieur Abeille » au Ministère de l’Agriculture. Le président Gilles Boddaert a qualifié cette rencontre de constructive notamment en ce qui concerne la délivrance des produits sanitaires et l’arrivée du frelon asiatique.

Le dimanche pour pallier le manque de miel il fut décidé de faire goûter au public des échantillons de miel des apiculteurs de la S.C.A travaillant sur les sites, échantillons dénommés miels de France. Cette diversité de goûts, de parfums et de couleurs fut très appréciée.

Ainsi se termina la fête du miel 2009 qui fut aussi cette année la fête des apiculteurs. Au cours de ces deux journées cette dizaine d’apiculteurs et d’apicultrices bénévoles en veste blanche, assaillis de questions tout au long de la journée, se sont retrouvés à l’heure de midi, avec les autres membres de l’équipe, dans une joyeuse ambiance autour d’une bonne table dénichée par Nicole et Stéphanie. A l’année prochaine donc !



Société Centrale d'Apiculture - Réalisation et conception Polygoon Design © 2008

Dernière mise à jour du site : lundi 3 avril 2017

À propos de ce site - Sauf mention contraire, le contenu de ce site est sous contrat Creative Commons :
Paternité-Pas d'Utilisation Commerciale-Pas de Modification