Société Centrale d’Apiculture

Pollinisatrice et sentinelle de l’environnement, l’abeille est en danger. Protégeons-la !

La Société Centrale d’Apiculture (S.C.A.) a été créée il y a plus de 150 ans pour contribuer à la survie de l’Abeille, en luttant contre les pratiques apicoles ancestrales (étouffage) qui conduisaient pratiquement à détruire les colonies fortes et donc à favoriser la pérennité des souches génétiquement les plus faibles.

Reconnue d’utilité publique en Mars 1900, la S.C.A. a fortement contribué à l’interdiction de ces pratiques au début du XXe siècle.

Organisatrice de plusieurs expositions et congrès, elle est à l’origine de la création de nombreux groupements apicoles.

La S.C.A. qui s’est donné pour objectif la diffusion des connaissances scientifiques et leur vulgarisation, n’a jamais cessé sa mission de formation des adultes au Rucher École du Jardin du Luxembourg et plus récemment, des enfants au Rucher Pédagogique du Parc Georges Brassens.

Depuis plusieurs dizaines d’années, l’Abeille est menacée par les pesticides abondamment utilisés en agriculture intensive, et aujourd’hui par l’introduction dans notre environnement des plantes génétiquement modifiées (O.G.M.) dont les conséquences pourraient se révéler catastrophiques pour les insectes pollinisateurs et par voie de conséquence pour l’Homme.

La reconnaissance du rôle essentiel de l’Abeille dans les écosystèmes et dans la préservation des équilibres naturels est désormais au cœur des préoccupations de notre association.

Pollinisatrice et sentinelle de l’environnement, l’abeille est en danger. Protégeons-la !

en savoir plus…
abeilleProtégez-moi!
Diminuer la police Revenir à la taille par défaut Augmenter la police

Mise en place des produits antivarroa


- Utilisation des lanières d’Apivar.
Les lanières d’Apivar contiennent de l’amitraze, la durée du traitement conseillée est de 10 semaines.

Si vous ne faites qu’un seul traitement , faites-le immédiatement après la dernière récolte.

Placez 2 lanières par ruche au milieu du couvain. Respecter un espace minimum d’un cadre entre les lanières.

Mise en place : Relevez la patte de la languette, ou transpercez-la par une pointe (clou) dans la partie supérieure de la lanière, ce qui permet de l’enfoncer entre les cadres et facilite son retrait par la suite. Il est important de traiter toutes les ruches en même temps. [http://www.veto-pharma.fr/wp-conten…]

- Utilisation de l’Apilifevar (informations recueillies auprès d’apiculteurs ayant expérimenté ce produit).

1- Durée du traitement
Prévoir 5 interventions s’étalant sur 4 semaines.

2- Quantité de produit
Pour traiter 1 ruche il faut 2 sachets qui contiennent chacun 2 plaquettes.

3- Conditions d’utilisation
Température diurne de 18 à 20° (meilleurs résultats de 20 à 25°), l’Apilifevar doit donc être utilisé tout de suite après la dernière récolte fin juillet/début août.

4- Processus
Prendre une plaquette, la couper en 3 ou 4 et placer chaque morceau sur les cadres en veillant à ce qu’il y ait un espace suffisant (3cm) sous le couvre cadre ou nourrisseur pour la circulation de l’air et l’évaporation du produit.
En même temps stimuler avec un litre de sirop 50/50 dans le nourrisseur.

Au bout d’une semaine, recommencer ces opérations (pose du produit, stimulation), puis de même après la 2e, 3e semaine et enlever le produit restant au bout de la 4e semaine.

Il a été constaté notamment après la 1ère application un énervement des colonies traitées : faire donc attention à l’environnement.

Pour les préconisations de l’importateur, contacter : centralpharmalogistics@gmail.com

Documents joints




Société Centrale d'Apiculture - Réalisation et conception Polygoon Design © 2008

Dernière mise à jour du site : mardi 6 juin 2017

À propos de ce site - Sauf mention contraire, le contenu de ce site est sous contrat Creative Commons :
Paternité-Pas d'Utilisation Commerciale-Pas de Modification