Société Centrale d’Apiculture

Pollinisatrice et sentinelle de l’environnement, l’abeille est en danger. Protégeons-la !

La Société Centrale d’Apiculture (S.C.A.) a été créée il y a plus de 150 ans pour contribuer à la survie de l’Abeille, en luttant contre les pratiques apicoles ancestrales (étouffage) qui conduisaient pratiquement à détruire les colonies fortes et donc à favoriser la pérennité des souches génétiquement les plus faibles.

Reconnue d’utilité publique en Mars 1900, la S.C.A. a fortement contribué à l’interdiction de ces pratiques au début du XXe siècle.

Organisatrice de plusieurs expositions et congrès, elle est à l’origine de la création de nombreux groupements apicoles.

La S.C.A. qui s’est donné pour objectif la diffusion des connaissances scientifiques et leur vulgarisation, n’a jamais cessé sa mission de formation des adultes au Rucher École du Jardin du Luxembourg et plus récemment, des enfants au Rucher Pédagogique du Parc Georges Brassens.

Depuis plusieurs dizaines d’années, l’Abeille est menacée par les pesticides abondamment utilisés en agriculture intensive, et aujourd’hui par l’introduction dans notre environnement des plantes génétiquement modifiées (O.G.M.) dont les conséquences pourraient se révéler catastrophiques pour les insectes pollinisateurs et par voie de conséquence pour l’Homme.

La reconnaissance du rôle essentiel de l’Abeille dans les écosystèmes et dans la préservation des équilibres naturels est désormais au cœur des préoccupations de notre association.

Pollinisatrice et sentinelle de l’environnement, l’abeille est en danger. Protégeons-la !

en savoir plus…
abeilleProtégez-moi!
Accueil enfumoir L’Association enfumoir Publications et éditions enfumoir Dans les revues apicoles et (...) enfumoir Parutions 2011 enfumoir Rucher école du jardin du Luxembourg : Promotion « Gérard Demange ».
Diminuer la police Revenir à la taille par défaut Augmenter la police

Rucher école du jardin du Luxembourg : Promotion « Gérard Demange ».


T.Duroselle

Samedi 20 novembre, le Crédit Municipal de Paris accueille la 154e promotion des cours d’apiculture du Jardin du Luxembourg dignement nommée promotion « Gérard Demange ». Dans la vie déjà longue de la Société Centrale d’Apiculture, elle est certainement une promotion d’exception.

Voulez-vous savoir pourquoi ?

Replacez vous d’abord au mois de septembre 2009, un samedi matin de fête du miel au jardin du Luxembourg. Une sorte de « tsunami » s’abat soudain sur les quelques personnes chargées de prendre les inscriptions pour la session de formation 2010. Une vague de dizaines de candidats submerge tous les repères habituels : 100, 150, 200 demandes d’inscription. A l’intérêt porté à l’abeille depuis quelques années s’ajoute aujourd’hui l’effet Internet, sorte de puissant levier qui amplifie la communication et la demande de savoir. Et à l’attente quelque fois longue pour accéder à cette formation apicole réputée s’opposent malheureusement les contraintes techniques comme la taille d’une salle de cours…

Puis, comme il est de coutume, la session commence en février. Selon les informations données par Alain Sandmeyer, le conservateur de rucher école, ce groupe fait preuve d’une assiduité remarquable. Cela se traduit par un très petit nombre de défections et surtout par des auditeurs passionnés par la théorie et la pratique dans le rucher proche. De telle sorte, qu’au mois d’octobre, plus de 80 candidats se présentent au fameux examen, celui où l’on arrive avec un peu d’anxiété car après 6 mois on croit savoir un peu d’apiculture mais on craint d’avoir tout oublié ! Mais le niveau étant de qualité, 76 auditeurs réussissent cette épreuve et méritent de voir leur nom calligraphié sur le diplôme au charme un peu désuet de la SCA. Ne croyez pas que les examinateurs aient été plus indulgents que les années passées, car avec leur expérience, ils savent détecter l’apiculteur novice riche de ses nouvelles connaissances, capable de progresser et de réagir correctement quand il le faudra.

Mais tout n’est pas résolu pour autant car, comme nous l’avons déjà mentionné, le Pavillon Davioud, témoin de tant d’événements importants de la SCA, n’est pas extensible. Il faut donc trouver un lieu capable d’accueillir ces nouveaux diplômés, leurs proches et les nombreux bénévoles de la SCA pour qui cette remise de diplômes est un peu la conclusion de nombreuses heures de travail. Et c’est là que Bernard Candiard, Directeur Général du Crédit Municipal de Paris mais aussi membre de cette 154e promotion, intervient. Il propose de recevoir « sa » promotion dans les locaux du 55 rue des Francs-Bourgeois.

JPEG - 131.9 ko
J-B. Faÿ, G. Candiard, A. Sandmeyer, G. Boddaert, N. Daclon
(cliché Gérard Butet)
Quelques uns des intervenants de la remise des diplômes

La fête commence donc ce 20 novembre par une intervention de notre amphitryon qui rappelle un peu d’histoire de ces lieux illustres et qui explique le rôle économique important que joue le Crédit Municipal auprès de la population parisienne. Ensuite Gilles Boddaert, notre président, souligne les missions de la SCA et en particulier celle de la transmission des « savoirs » en apiculture avant d’évoquer la mémoire de notre ami Gérard qui avait si bien su s’approprier les valeurs de notre association. A sa suite, Nathalie Daclon, représentant l’élue de la Mairie de Paris en charge des Espaces verts, replace l’apiculture urbaine dans un contexte éducatif ainsi que dans une politique de protection de la biodiversité. Et puis Alain introduit le morceau de résistance de la fête c’est à dire la remise des diplômes proprement dite. Un petit ballet s’organise alors de la façon suivante : à l’appel de son nom, chaque diplomé vient recevoir son « parchemin » de la main d’un bénévole de la SCA, avec une poignée de main voire un bisou pour le féliciter ! Mais l’impétrant n’est pas quitte pour autant car il lui est demandé d’expliquer en quelques mots ce qu’il va faire de cette formation. Et c’est à ce moment qu’apparaissent la richesse, le foisonnement d’idées, les projets variés que chacun porte en soi : installation de ruches, rehabilitation de rucher, projets éducatifs… Une vraie récompense pour tous ceux qui ont oeuvré à la réussite de la promotion « Gérard Demange » comme de nombreuses autres avant-elle.

JPEG - 282.6 ko
Photo promotion Gérerd Demande
(cliché Gérard Butet)

Et comme à chaque fois, cette fête se prolonge par une belle photo de groupe et un petit verre d’hydromel. Bravo à tous !



Société Centrale d'Apiculture - Réalisation et conception Polygoon Design © 2008

Dernière mise à jour du site : jeudi 13 juillet 2017

À propos de ce site - Sauf mention contraire, le contenu de ce site est sous contrat Creative Commons :
Paternité-Pas d'Utilisation Commerciale-Pas de Modification