Société Centrale d’Apiculture

Pollinisatrice et sentinelle de l’environnement, l’abeille est en danger. Protégeons-la !

La Société Centrale d’Apiculture (S.C.A.) a été créée il y a plus de 150 ans pour contribuer à la survie de l’Abeille, en luttant contre les pratiques apicoles ancestrales (étouffage) qui conduisaient pratiquement à détruire les colonies fortes et donc à favoriser la pérennité des souches génétiquement les plus faibles.

Reconnue d’utilité publique en Mars 1900, la S.C.A. a fortement contribué à l’interdiction de ces pratiques au début du XXe siècle.

Organisatrice de plusieurs expositions et congrès, elle est à l’origine de la création de nombreux groupements apicoles.

La S.C.A. qui s’est donné pour objectif la diffusion des connaissances scientifiques et leur vulgarisation, n’a jamais cessé sa mission de formation des adultes au Rucher École du Jardin du Luxembourg et plus récemment, des enfants au Rucher Pédagogique du Parc Georges Brassens.

Depuis plusieurs dizaines d’années, l’Abeille est menacée par les pesticides abondamment utilisés en agriculture intensive, et aujourd’hui par l’introduction dans notre environnement des plantes génétiquement modifiées (O.G.M.) dont les conséquences pourraient se révéler catastrophiques pour les insectes pollinisateurs et par voie de conséquence pour l’Homme.

La reconnaissance du rôle essentiel de l’Abeille dans les écosystèmes et dans la préservation des équilibres naturels est désormais au cœur des préoccupations de notre association.

Pollinisatrice et sentinelle de l’environnement, l’abeille est en danger. Protégeons-la !

en savoir plus…
Diminuer la police Revenir à la taille par défaut Augmenter la police

Ecole Centrale Paris (ECP)


JPEG - 55.2 ko

L’ECOLE CENTRALE PARIS retrouve son abeille

« L’abeille est le symbole de l’École Centrale des Arts et manufactures depuis le XIXe siècle. Nous avons retrouvé des magazines 1900 dont les couvertures représentaient des Centraliens en uniforme, défilant pour la revue du 14 juillet, avec en décoration de col la petite abeille. »

C’est par ces quelques lignes que débute l’article concernant « L’Historique du Blason Centralien » sur le site http://genealogie.centraliens.net
Un siècle plus tard l’Ecole Centrale Paris, maintenant installée sur la commune de Châtenay-Malabry en banlieue sud, renoue les liens avec sa symbolique originelle.

Au cours de l’année 2010, Nicole Méru-Beaugé, membre de la SCA, mais aussi en poste administratif à l’ECP [1], m’avertit que l’Ecole envisage fortement l’installation d’un rucher sur l’une des pelouses de son campus.
La proximité de mon domicile, mon désir de limiter mes déplacements vers Paris tout en continuant à développer une activité apicole associative et collective me font plonger très vite dans l’étude du projet. Je rencontre immédiatement un intérêt très vif de la part du père du projet, Monsieur Daniel Moreno, le directeur des Services Généraux.
Etude de l’implantation, appels de marché pour le matériel et les abeilles, en quelques semaines tout est sur rails. Nous entrons dans la réalisation pratique : plate-forme cimentée pour recevoir les ruches, chalet à proximité pour le matériel courant et transformation radicale d’un local jardiniers en une miellerie carrelée du sol au plafond qui satisferait certainement nos experts de Bruxelles.
Début mai, nous installons 5 colonies dans des ruches magnifiquement lasurées. Les colonies ne sont pas très fortes mais ne demandent qu’à se développer et nous comptons sur ce printemps extraordinairement doux en 2011 pour apporter les ressources nécessaires à ce développement.
Malheureusement ce printemps très doux est aussi anormalement précoce. A la mi-mai les premières grandes floraisons de printemps sont passées et nous devons attendre le tilleul et les châtaigniers. Les floraisons arrivent, mais en pleine canicule de juin, la sècheresse ambiante fait que les tilleuls, grands pourvoyeurs de nectar dans nos périmètres urbains, restent désespérément secs. Il en va de même avec les châtaigniers dont les fleurs jaunissent dès leur épanouissement.
Ce ne sera pas une bonne année pour nous. La production sera symbolique, de quoi remplir quand même une vingtaine de pots arborant fièrement sur l’étiquette l’abeille de l’ECP et le logo moderne actuel. Notre dernière préoccupation fut d’assurer la constitution de réserves correctes pour que tout ce petit peuple puisse traverser l’hiver sans encombre.

Jumelage Rucher Ecole du Luxembourg et Ecole Centrale Paris
Vous qui avez usé vos fonds de culotte sur les chaises du pavillon Davioud, vous le savez bien, la formation apicole se termine toujours par un examen et, comme toute peine mérite salaire, ou tout au moins compensation, l’aspect festif et convivial de l’aventure se matérialise lors de la cérémonie de remise des diplômes aux impétrants.
Cette cérémonie se résumait traditionnellement à un bref moment au cours de l’assemblée générale de la SCA en mars de l’année suivante. Avec André Lemaire, conservateur du rucher à l’époque, nous décidâmes d’en faire une cérémonie à part entière.

Le cadre initial fut bien sûr le pavillon Davioud qui se transformait, pour un jour, de salle de travail en salle des fêtes. Mais votre participation à l’examen s’accroissant de manière considérable, les murs de Davioud s’avérèrent vite trop exigus. Nos partenariats apicoles vers les entreprises et les collectivités prenant tous les ans un peu plus d’ampleur, nous nous retournâmes vers ces partenaires qui, pour certains, géraient de grandes salles propices à nos projets. En 2010, ce fut Bernard Candiard, directeur du Crédit Municipal de Paris, qui nous accueillait dans ses locaux de la rue des Francs-Bourgeois.

Les contacts que nous développions avec l’ECP nous amenèrent à leur demander le même service. La réponse, immédiate, fut très favorable et l’équipe dirigeante de l’Ecole Centrale mit tout en œuvre pour que notre manifestation soit une réussite.
Cette cérémonie de remise des diplômes fut présidée par Madame Martine Beurton - Directrice générale des Services - et fut d’un très haut niveau.

Tous nos plus vifs remerciements s’adressent à tous les représentants de l’ECP qui ont œuvré pour construire cet évènement qui marque d’une pierre blanche le cheminement de la SCA.

Nos félicitations vont bien sûr également vers vous, les auditeurs de l’année, vous qui avez suivi si assidûment ces quelques mois de formation.

Bravo à tous.

Michel Ricard

Notes

[1] Ecole Centrale Paris



Société Centrale d'Apiculture - Réalisation et conception Polygoon Design © 2008

Dernière mise à jour du site : lundi 3 avril 2017

À propos de ce site - Sauf mention contraire, le contenu de ce site est sous contrat Creative Commons :
Paternité-Pas d'Utilisation Commerciale-Pas de Modification