Société Centrale d’Apiculture

Pollinisatrice et sentinelle de l’environnement, l’abeille est en danger. Protégeons-la !

La Société Centrale d’Apiculture (S.C.A.) a été créée il y a plus de 150 ans pour contribuer à la survie de l’Abeille, en luttant contre les pratiques apicoles ancestrales (étouffage) qui conduisaient pratiquement à détruire les colonies fortes et donc à favoriser la pérennité des souches génétiquement les plus faibles.

Reconnue d’utilité publique en Mars 1900, la S.C.A. a fortement contribué à l’interdiction de ces pratiques au début du XXe siècle.

Organisatrice de plusieurs expositions et congrès, elle est à l’origine de la création de nombreux groupements apicoles.

La S.C.A. qui s’est donné pour objectif la diffusion des connaissances scientifiques et leur vulgarisation, n’a jamais cessé sa mission de formation des adultes au Rucher École du Jardin du Luxembourg et plus récemment, des enfants au Rucher Pédagogique du Parc Georges Brassens.

Depuis plusieurs dizaines d’années, l’Abeille est menacée par les pesticides abondamment utilisés en agriculture intensive, et aujourd’hui par l’introduction dans notre environnement des plantes génétiquement modifiées (O.G.M.) dont les conséquences pourraient se révéler catastrophiques pour les insectes pollinisateurs et par voie de conséquence pour l’Homme.

La reconnaissance du rôle essentiel de l’Abeille dans les écosystèmes et dans la préservation des équilibres naturels est désormais au cœur des préoccupations de notre association.

Pollinisatrice et sentinelle de l’environnement, l’abeille est en danger. Protégeons-la !

en savoir plus…
Diminuer la police Revenir à la taille par défaut Augmenter la police

Assemblée Nationale


JPEG - 82.5 ko
Cliché Assemblée Nationale

Janvier 2013 : signature du partenariat entre l’Assemblée Nationale et la Société Centrale d’Apiculture.

Communiqué de l’Assemblée nationale.

A l’initiative du Président Claude Bartolone, les services de l’Assemblée nationale installeront le 3 avril, vers 17 heures, trois ruches sur les toits du Palais-Bourbon. Alors que la préparation d’une loi-cadre sur la biodiversité et la création d’une agence nationale dédiée à sa protection sont à l’ordre du jour, le Président souhaite inscrire l’Assemblée nationale dans une démarche affirmée de développement durable et montrer ainsi son attachement à la biodiversité et à la préservation des espèces qui assurent l’équilibre de nos écosystèmes.

L’installation sera complétée par un parcours pédagogique autour de la biodiversité. Les essaims arriveront, quant à eux, dès que les températures s’y prêteront.

De nouvelles initiatives viendront compléter cette première étape symbolique et pédagogique en faveur d’une gestion plus responsable de l’institution.

La SCA est partenaire de ce projet avec différentes contributions :
- le conseil et l’expertise.
- la formation de deux membres du personnel cette année au rucher école du Jardin du Luxembourg.
- une équipe de 4 apiculteurs de la SCA pour accompagner la pratique apicole.

Reportage vidéo écoplus.tv

Reportage sur le site RMC

Jeudi 24 avril 2013

Le président de l’Assemblée nationale, Claude Bartolone (PS), « accueillera jeudi à 16 heures trois essaims d’abeilles dans les ruches bleu, blanc et rouge installées le 3 avril dernier sur le toit du Palais-Bourbon », a-t-il annoncé mercredi dans un communiqué. « 60 000 abeilles côtoieront désormais les députés et les fonctionnaires de l’Assemblée nationale. Elles ont été acquises, comme le matériel, auprès de la société Lerouge Apiculture. L’exploitation du rucher a été confiée à un groupe de salariés volontaires de l’institution. La Société centrale d’apiculture, qui assure depuis sa création en 1856 l’exploitation du rucher du Sénat au jardin du Luxembourg à Paris, apportera une assistance technique et un cursus de formation », précise le communiqué.



Société Centrale d'Apiculture - Réalisation et conception Polygoon Design © 2008

Dernière mise à jour du site : jeudi 21 septembre 2017

À propos de ce site - Sauf mention contraire, le contenu de ce site est sous contrat Creative Commons :
Paternité-Pas d'Utilisation Commerciale-Pas de Modification