Société Centrale d’Apiculture

Pollinisatrice et sentinelle de l’environnement, l’abeille est en danger. Protégeons-la !

La Société Centrale d’Apiculture (S.C.A.) a été créée il y a plus de 150 ans pour contribuer à la survie de l’Abeille, en luttant contre les pratiques apicoles ancestrales (étouffage) qui conduisaient pratiquement à détruire les colonies fortes et donc à favoriser la pérennité des souches génétiquement les plus faibles.

Reconnue d’utilité publique en Mars 1900, la S.C.A. a fortement contribué à l’interdiction de ces pratiques au début du XXe siècle.

Organisatrice de plusieurs expositions et congrès, elle est à l’origine de la création de nombreux groupements apicoles.

La S.C.A. qui s’est donné pour objectif la diffusion des connaissances scientifiques et leur vulgarisation, n’a jamais cessé sa mission de formation des adultes au Rucher École du Jardin du Luxembourg et plus récemment, des enfants au Rucher Pédagogique du Parc Georges Brassens.

Depuis plusieurs dizaines d’années, l’Abeille est menacée par les pesticides abondamment utilisés en agriculture intensive, et aujourd’hui par l’introduction dans notre environnement des plantes génétiquement modifiées (O.G.M.) dont les conséquences pourraient se révéler catastrophiques pour les insectes pollinisateurs et par voie de conséquence pour l’Homme.

La reconnaissance du rôle essentiel de l’Abeille dans les écosystèmes et dans la préservation des équilibres naturels est désormais au cœur des préoccupations de notre association.

Pollinisatrice et sentinelle de l’environnement, l’abeille est en danger. Protégeons-la !

en savoir plus…
Diminuer la police Revenir à la taille par défaut Augmenter la police

Prunellier


Nom latin :

Prunus spinosa

famille des :

Rosacées

Noms vernaculaires :

Prunellier ou Prunelier, Épine-noire, Épinette, Buisson-noir, Prunellier-sauvage.

Illustration

Prunellier

Tiré de la « Flore complète illustrée en couleurs de France, Suisse et Belgique » de Gaston BONNIER, 1934.

Description

Petit arbuste buissonnant de 1 à 2 m, pouvant parfois atteindre 4 m. Ses rameaux sont très épineux et les feuilles sont plus ou moins poilues. Ses petites fleurs blanches, très odorantes s’épanouissent de mars à avril et ses petits fruits ronds, violacés ou bleuâtres mûrissent d’octobre à décembre. Par son aspect cet arbrisseau est très décoratif dans les buissons. Grâce à ses rameaux, il permet de constituer des haies impénétrables. C’est une espèce qui peut être nuisible pour certains animaux par ses épines et son feuillage. Les abeilles peuvent récolter sur ses fleurs du nectar et du pollen. Le miel de prunellier est cependant assez rare.

Distribution

On le rencontre à la lisière des bois, dans les clairières, les haies, les rocailles, dans les montagnes jusqu’à 1200 m d’altitude. Il est répandu dans toute l’Europe sauf dans les régions arctiques. On le trouve également au sud-ouest de l’Asie et au Nord de l’Afrique.

- Plus d’information sur Wikipédia : Prunelier



Société Centrale d'Apiculture - Réalisation et conception Polygoon Design © 2008

Dernière mise à jour du site : mardi 23 mai 2017

À propos de ce site - Sauf mention contraire, le contenu de ce site est sous contrat Creative Commons :
Paternité-Pas d'Utilisation Commerciale-Pas de Modification