Société Centrale d’Apiculture

Pollinisatrice et sentinelle de l’environnement, l’abeille est en danger. Protégeons-la !

La Société Centrale d’Apiculture (S.C.A.) a été créée il y a plus de 150 ans pour contribuer à la survie de l’Abeille, en luttant contre les pratiques apicoles ancestrales (étouffage) qui conduisaient pratiquement à détruire les colonies fortes et donc à favoriser la pérennité des souches génétiquement les plus faibles.

Reconnue d’utilité publique en Mars 1900, la S.C.A. a fortement contribué à l’interdiction de ces pratiques au début du XXe siècle.

Organisatrice de plusieurs expositions et congrès, elle est à l’origine de la création de nombreux groupements apicoles.

La S.C.A. qui s’est donné pour objectif la diffusion des connaissances scientifiques et leur vulgarisation, n’a jamais cessé sa mission de formation des adultes au Rucher École du Jardin du Luxembourg et plus récemment, des enfants au Rucher Pédagogique du Parc Georges Brassens.

Depuis plusieurs dizaines d’années, l’Abeille est menacée par les pesticides abondamment utilisés en agriculture intensive, et aujourd’hui par l’introduction dans notre environnement des plantes génétiquement modifiées (O.G.M.) dont les conséquences pourraient se révéler catastrophiques pour les insectes pollinisateurs et par voie de conséquence pour l’Homme.

La reconnaissance du rôle essentiel de l’Abeille dans les écosystèmes et dans la préservation des équilibres naturels est désormais au cœur des préoccupations de notre association.

Pollinisatrice et sentinelle de l’environnement, l’abeille est en danger. Protégeons-la !

en savoir plus…
Accueil enfumoir Les Autres Ruchers enfumoir Les journées de Chèvreloup - 3 et 4 juin 2017
Diminuer la police Revenir à la taille par défaut Augmenter la police

Les journées de Chèvreloup - 3 et 4 juin 2017


La Société Centrale d’Apiculture participe aux Journées de Chèvreloup.

Site géré par le Muséum national d’Histoire naturelle, l’Arboretum de Chèvreloup est un lieu exceptionnel où plus de 2 500 espèces et variétés d’arbres sont plantées, la plus riche collection d’arbres en Europe. Mitoyen du Parc de Versailles, support de sensibilisation à la nature, il s’étend sur 200 ha qui seront ouverts au public en totalité pour les troisièmes journées de Chèvreloup. Fortes du succès des deux premières éditions, elles auront lieu les 3 et 4 juin prochains. Les visiteurs pourront découvrir les collections botaniques cachées et rencontrer les femmes et les hommes chargés de veiller sur ce patrimoine d’exception. Découvertes et animations vont rendre ce week-end à Chèvreloup dense et passionnant.

OUVERTURE EXCEPTIONNELLE DES COULISSES

Si la vocation première du lieu est la présentation des arbres rustiques sous le climat d’Ile-de-France, Chèvreloup abrite aussi 6 000 m2 de serres accessibles aux seuls chercheurs et professionnels. L’ouverture des serres est toujours l’occasion unique dans l’année d’en découvrir les collections secrètes. Elles abritent 5 000 plantes tropicales et méditerranéennes dont 3 000 sont protégées car menacées : cactus, orchidées, palmiers, fuchsias ou pélargoniums… Balade exotique et dépaysement végétal garanti.

La pépinière où sont élevés les arbres rares sera également accessible. Un chêne venant du Texas rarissime, un sapin à bractées venant de Californie et la très rare vigne du Père David, seule vigne épineuse au monde originaire de Chine, y cohabitent.

Chèvreloup et ses collections existent grâce à des hommes et des femmes passionnés, compétents qui, le temps de ce week-end mettront à la disposition des visiteurs leurs savoir-faire et leurs connaissances. Le public pourra poser toutes les questions imaginables aux jardiniers, techniciens, botanistes et recueillir de nombreux conseils de culture, de choix de plantes ou de détermination végétale.

ANIMATIONS POUR LES PETITS ET LES GRANDS

Des ateliers pour les familles animeront ces deux jours : bouturage de pélargoniums et de fuchsias, rempotage de plantes à massif, atelier de connaissance des senteurs… Une chasse aux trésors, ouverte aux tout petits et aux plus grands sera récompensée d’un cadeau végétal ! Des associations naturalistes seront présentes pour donner des informations sur la nature en Ile-de-France et des exposants permettront d’acquérir bonsaï, orchidées ou bambous. Deux visites guidées d’une durée de deux heures seront organisées dans la partie habituellement fermée, réservez-vos places au 01 39 51 24 97

Itin’errances à Chèvreloup : une exposition de la plasticienne Hélène BARBE qui présentera au public une trentaine d’œuvres pour la plupart inédites. L’artiste crée des œuvres sensibles faites de matériaux souvent naturels, conçues en résonance avec un lieu, un jardin. Une partie sera présentée dans la salle d’exposition du pavillon d’accueil, une autre sera mise en place en divers lieux du domaine de l’Arboretum.

Journées de Chèvreloup 10h/19h (fermeture des caisses à 18h)
Tarif d’entrée : 4 € / réduit : 2 €

Site de l’arboretum

Documents joints




Société Centrale d'Apiculture - Réalisation et conception Polygoon Design © 2008

Dernière mise à jour du site : jeudi 13 juillet 2017

À propos de ce site - Sauf mention contraire, le contenu de ce site est sous contrat Creative Commons :
Paternité-Pas d'Utilisation Commerciale-Pas de Modification