Société Centrale d’Apiculture

Pollinisatrice et sentinelle de l’environnement, l’abeille est en danger. Protégeons-la !

La Société Centrale d’Apiculture (S.C.A.) a été créée il y a plus de 150 ans pour contribuer à la survie de l’Abeille, en luttant contre les pratiques apicoles ancestrales (étouffage) qui conduisaient pratiquement à détruire les colonies fortes et donc à favoriser la pérennité des souches génétiquement les plus faibles.

Reconnue d’utilité publique en Mars 1900, la S.C.A. a fortement contribué à l’interdiction de ces pratiques au début du XXe siècle.

Organisatrice de plusieurs expositions et congrès, elle est à l’origine de la création de nombreux groupements apicoles.

La S.C.A. qui s’est donné pour objectif la diffusion des connaissances scientifiques et leur vulgarisation, n’a jamais cessé sa mission de formation des adultes au Rucher École du Jardin du Luxembourg et plus récemment, des enfants au Rucher Pédagogique du Parc Georges Brassens.

Depuis plusieurs dizaines d’années, l’Abeille est menacée par les pesticides abondamment utilisés en agriculture intensive, et aujourd’hui par l’introduction dans notre environnement des plantes génétiquement modifiées (O.G.M.) dont les conséquences pourraient se révéler catastrophiques pour les insectes pollinisateurs et par voie de conséquence pour l’Homme.

La reconnaissance du rôle essentiel de l’Abeille dans les écosystèmes et dans la préservation des équilibres naturels est désormais au cœur des préoccupations de notre association.

Pollinisatrice et sentinelle de l’environnement, l’abeille est en danger. Protégeons-la !

en savoir plus…
abeilleProtégez-moi!
Accueil enfumoir L’Association enfumoir Abeilles : to bee or not to be - replay
Diminuer la police Revenir à la taille par défaut Augmenter la police

Abeilles : to bee or not to be - replay


Un titre en forme de jeu de mot (bee, c’est une « abeille » en anglais), pour notre premier épisode de la série consacrée aux abeilles. Un jeu de mot pour une question sérieuse : la vie serait-elle possible dans un monde sans abeilles… ?

Leur déclin, qui a commencé dans les années 90, est mondial et a de multiples causes : parasites, pesticides, moindre diversité des fleurs etc… En France, en 15 ans, la mortalité des colonies d’abeilles a atteint 30%.

Les équipes de 13h15 ont suivi deux passionnés qui tentent de les préserver : Franck, un apiculteur vendéen qui se bat depuis 20 ans pour faire interdire les insecticides tueurs d’abeilles, et Roch, un api-thérapeute, qui parcourt le monde à la recherche de produits de la ruche pouvant être utiles pour la santé. Avec lui nous sommes allés jusqu’au Mexique et à Cuba : un des seuls endroits du monde où les abeilles sont préservées.

Ces infatigables travailleuses fabriquent non seulement le miel, mais aussi d’autres substances très utiles à l’homme…

Un document d’Emmanuelle Chartoire, David Geoffrion et Fanny Martino

replay émission

Source texte France 2



Société Centrale d'Apiculture - Réalisation et conception Polygoon Design © 2008

Dernière mise à jour du site : jeudi 5 avril 2018

À propos de ce site - Sauf mention contraire, le contenu de ce site est sous contrat Creative Commons :
Paternité-Pas d'Utilisation Commerciale-Pas de Modification