Société Centrale d’Apiculture

Pollinisatrice et sentinelle de l’environnement, l’abeille est en danger. Protégeons-la !

La Société Centrale d’Apiculture (S.C.A.) a été créée il y a plus de 150 ans pour contribuer à la survie de l’Abeille, en luttant contre les pratiques apicoles ancestrales (étouffage) qui conduisaient pratiquement à détruire les colonies fortes et donc à favoriser la pérennité des souches génétiquement les plus faibles.

Reconnue d’utilité publique en Mars 1900, la S.C.A. a fortement contribué à l’interdiction de ces pratiques au début du XXe siècle.

Organisatrice de plusieurs expositions et congrès, elle est à l’origine de la création de nombreux groupements apicoles.

La S.C.A. qui s’est donné pour objectif la diffusion des connaissances scientifiques et leur vulgarisation, n’a jamais cessé sa mission de formation des adultes au Rucher École du Jardin du Luxembourg et plus récemment, des enfants au Rucher Pédagogique du Parc Georges Brassens.

Depuis plusieurs dizaines d’années, l’Abeille est menacée par les pesticides abondamment utilisés en agriculture intensive, et aujourd’hui par l’introduction dans notre environnement des plantes génétiquement modifiées (O.G.M.) dont les conséquences pourraient se révéler catastrophiques pour les insectes pollinisateurs et par voie de conséquence pour l’Homme.

La reconnaissance du rôle essentiel de l’Abeille dans les écosystèmes et dans la préservation des équilibres naturels est désormais au cœur des préoccupations de notre association.

Pollinisatrice et sentinelle de l’environnement, l’abeille est en danger. Protégeons-la !

en savoir plus…
Accueil enfumoir Rucher du Jardin du Luxembourg enfumoir Ca y est c’est le Printemps !
Diminuer la police Revenir à la taille par défaut Augmenter la police

Ca y est c'est le Printemps !


JPEG - 355.8 ko
Marronnier

Après l’hiver pluvieux, le mois de février glacial, les journées sont enfin plus longues, les températures augmentent et les beaux jours se multiplient.
Il y a bien sûr la joie des débourrements des arbres, les premières fleurs et les sorties des abeilles qui semblent plus nombreuses. Mais c’est aussi l’époque pour les intervenants du Jardin du Luxembourg de se retrouver pour le début des cours pratiques depuis le 28 mars.

JPEG - 391.4 ko
Allumage enfumoir

Que l’hiver est long sans se voir autour d’un café, d’un pain d’épices, d’un enfumoir ou d’une ruche ! Des nouveaux renforcent les trois équipes (mercredi ap-m, samedi matin ou ap-m) aux frontières très perméables. On se complimente sur la nouvelle tenue ou la cage dernier cri pour marquer les reines, on prend des nouvelles des protégées de chacun. Comme chaque année, la rencontre avec la promotion 2018 pleine d’énergie et d’enthousiasme, insatiable de connaissances et d’expériences, est l’occasion de raviver notre passion pour l’abeille et profiter du bonheur de partager enseignements, lectures, conférences et trucs pratiques.
Fin avril, toutes les colonies sont reparties. Sur certaines ruches on a même posé une deuxième hausse grâce aux floraisons (dont le marronnier) synchronisées avec une période de très beau temps. Il n’y a pas de secret et c’est tout l’objet de ces sessions pratiques : seules les colonies fortes et en bonne santé permettent de rentrer du nectar.

Pierre Tchélitcheff

JPEG - 542.1 ko
Préparation du matériel

Photos Pierre Tchélitcheff et Christine P

Portfolio

Visite de printemps C'est le printemps Davidia involucrata


Société Centrale d'Apiculture - Réalisation et conception Polygoon Design © 2008

Dernière mise à jour du site : mardi 22 mai 2018

À propos de ce site - Sauf mention contraire, le contenu de ce site est sous contrat Creative Commons :
Paternité-Pas d'Utilisation Commerciale-Pas de Modification