Société Centrale d’Apiculture

Robinier (faux acacia)

fleurs butinées

Nom latin : Robiania pseudoacacia
Famille des : Fabacées ou Légumineuses (anciennement Papilionacées)
Noms vernaculaires : Acacia, Faux acacia.

Tiré de la « Flore complète illustrée en couleurs de France, Suisse et Belgique » de Gaston BONNIER, 1934.
Description

Arbre de 20 à 30 m de haut pouvant vivre plusieurs siècles. La cime de cet arbre est arrondie et les branches sont étalées. Dans le sens longitudinal, de larges et profondes crevasses marquent le tronc dont l’écorce est d’un brun-roux. Les feuilles présentent 9 à 25 folioles ; elles sont molles, de forme ovale. La spécificité de cet arbre réside dans les épines présentes par paires sur les rameaux. Les fleurs sont blanches, rarement roses, très parfumées ; elles s’épanouissent en longues grappes durant les mois de mai et juin (leur odeur fine rappelle un peu celle des fleurs d’oranger). Ses fruits mûrissent en septembre. Ce sont des gousses brunes, un peu luisantes, de forme allongée (6 à 9 cm de longueur), qui persistent sur l’arbre une partie de l’hiver.

Distribution

Originaire du Nord du Canada, il a été importé pour la première fois en France en 1601 par Jean Robin, « simpliste » du roi. Cet arbre s’est très bien adapté et il est répandu dans toute l’Europe ainsi que dans la plupart
des contrées à climat tempéré. Il est commun à l’état cultivé ou subspontané. Il aime les sols riches et frais et on le voit rarement au dessus de 700 m d’altitude. Il fut cultivé comme arbre ornemental. On le trouve ainsi dans les jardins, les parcs, les bords des routes. Il est également présent dans les forêts, car il permet de fixer les talus, les remblais et les sables mouvants. La sève à une saveur sucrée, rappelle celle de la réglisse. Le bois est lourd et élastique, comparable au chêne (au niveau de la dureté). Il résiste à la pourriture et se conserve bien dans l’eau (construction navale, sculpture, bois de mine…). Les racines contiennent une substance vénéneuse. La fleur est très visitée par les abeilles, elle fournit un excellent nectar et du pollen en moindre quantité. Les fleurs de cet arbre constituent une des meilleures espèces mellifères. Le nectar de la fleur donne un miel blanc incolore à crème, sirupeux cristallisant très lentement.

  • Plus d’information sur Wikipédia : Robinier